Le Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse est remis à Trilby Kent pour son roman Stones for my Father!

L’auteure de Toronto a remporté une bourse de 30 000 $ pour son ambitieux roman pour enfants sur la guerre des Boers en Afrique du Sud –

TORONTO, le 21 novembre 2012 – Les résultats sont enfin connus! Le Prix TD de la littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse a été remis à une auteure torontoise. Cette année, la lauréate de la bourse de 30 000 $ est Trilby Kent pour son roman Stones for my Father (publié chez Tundra Books), le plus important prix de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse. La huitième soirée annuelle de remise de prix, organisée par le Groupe Banque TD et le Centre canadien du livre jeunesse (CCLJ), a eu lieu à l’Hôtel Ritz-Carlton de Toronto.

« Ambitieux et portant à la réflexion, le roman de Trilby Kent est une œuvre magistrale digne de cet hommage. En posant un regard d’enfant sur la complexité de ce conflit historique en Afrique du Sud, l’auteure tisse une histoire touchante et inspirante pour les lecteurs, a affirmé Tim Hockey, président et chef de la direction, TD Canada Trust. Pour la TD, le Prix de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse représente plus qu’une récompense attribuée au meilleur roman canadien pour enfants; il veut en outre favoriser la promotion de la littérature jeunesse et encourager les enfants à lire, à apprendre et à explorer la richesse que peuvent leur offrir les livres. »

Le roman de Trilby Kent, Stones for my Father, a été choisi parmi cinq finalistes dont certains des plus grands auteurs de la littérature jeunesse au Canada. Il s’agit du deuxième roman pour enfants de l’auteure. Dans son roman primé, Trilby Kent traite d’un sujet historique très dur et explore des thèmes comme le racisme, le deuil et la résilience en temps de guerre dans une histoire habilement ficelée destinée aux enfants.

« La guerre des Boers en Afrique du Sud n’est certainement pas un sujet discuté dans la plupart des salles de classe au Canada, a déclaré Trilby Kent. Mais cette période sombre qu’a connue l’Afrique du Sud est très intéressante sur le plan historique; et je voulais écrire une histoire sur un sujet difficile en l’abordant d’un point de vue qui toucherait mes jeunes lecteurs. »

Stones for my Father a été choisi parmi les finalistes suivants :

  • The Dragon Turn, par Shane Peacock (publié chez Tundra Books)
  • No Ordinary Day, par Deborah Ellis (publié chez Groundwood Books)
  • Off to Class: Incredible and Unusual Schools Around the World, par Susan Hughes (publié chez Owlkids Books Inc)
  • Seal Song, par Andrea Spalding, illustration de Pascal Milelli (publié chez Orca Book Publishers)

« Toutes nos félicitations à Trilby Kent pour son importante contribution à la littérature jeunesse ainsi que pour la création d’une histoire éducative qui inspirera les jeunes canadiens pour les années à venir, a déclaré Charlotte Teeple, directrice générale du Centre canadien du livre jeunesse. Nous tenons également à féliciter tous les finalistes, de même que notre lauréat de Montréal, Mario Brassard, récompensé plus tôt ce mois-ci pour La saison des pluies, roman illustré par Suana Verelst. »

En plus de remettre le Prix TD de la littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse, les prix Marilyn Baillie Picture Book Award, Norma Fleck Award for Canadian Children’s Non-Fiction, Geoffrey Bilson Award for Historical Fiction for Young People, John Spray Mystery Award et Monica Hughes Award for Science Fiction and Fantasy sont décernés chaque année à de formidables auteurs de livres pour enfants dans le cadre de cet événement.

 

À propos de l’auteure

Trilby Kent est née à Toronto. Elle est diplômée de l’Université d’Oxford et de la London School of Economics. Universitaire accomplie, elle a travaillé comme experte en livres rares, journaliste-pigiste, rédactrice universitaire et professeur de création littéraire pour l’une des plus importantes écoles offrant des programmes de formation à distance du Royaume-Uni. Sa solide expérience en journalisme d’enquête et en développement international a influencé son travail d’écriture, de fiction ou non. En 2010, elle a été candidate au concours International Development Journalism Competition organisé par le quotidien The Guardian.

 

Contribution à la collectivité de la TD

La Banque TD investit dans les collectivités afin de changer le cours des choses là où elle exerce ses activités et là où ses clients et employés vivent et travaillent. En 2012, le Groupe Banque TD a versé plus de 65 millions de dollars pour venir en aide à des organismes communautaires au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Au Canada, ses priorités sont l’éducation et l’initiation aux finances, la création d’occasions pour les jeunes, ainsi que l’environnement. Pour en savoir davantage, visitez le www.td.com/responsabilites-de-lentreprise.

 

Au sujet du Centre canadien du livre jeunesse
Le Centre canadien du livre jeunesse est un organisme national sans but lucratif et un organisme de bienfaisance enregistré. Il a été fondé en 1976 pour promouvoir, soutenir et encourager la lecture, l’écriture et l’illustration de livres canadiens destinés aux enfants et aux adolescents. Doté de collections de livres, de programmes et de services en lien avec la littérature ainsi que de vastes ressources dans cinq villes canadiennes, le CCLJ est une mine d’or pour quiconque s’intéresse aux livres canadiens pour jeunes lecteurs. Pour en savoir davantage, visitez le : www.bookcentre.ca/programmes.

Renseignements :

Tashlin Hirani
Groupe Banque TD
Tashlin.hirani@td.com
416-982-3375

Michelle Zucchero
MSL Canada
Michelle.Zuccherro@mslgroup.com
416-847-1321